Conte de fin de session

Rapidement, Caroline sortit de la banque, incapable de cacher son impatience en regardant sa montre. Elle devait se rendre rapidement chez elle pour finaliser son dernier travail de session. L’étudiante en littérature terminait… Lire la suite

Séquelles

Encore. Je m’y retrouve. Je vois les ballerines noires à mes pieds sur le carrelage gris et glissant du bureau. Je vois mon reflet dans la porte vitrée. J’ai le chignon haut, les… Lire la suite

Tout allait bien

1995 Mes parents ne sont plus ensemble. C’est ce que je souhaitais depuis 2 ans. J’en ai 11. J’espérais que les cris cesseraient, qu’on arrêterait de traiter ma mère de grosse ou peut-être… Lire la suite

Vivre léger

Des fois, je pleurerais sans fin, il me semble. Mais je retiens toutes les larmes dans ma tête pour ne pas nager dans le passé. À quoi bon? Vivre avec l’impression que les… Lire la suite

les sentiers battus

Ça me peine de comprendre. Je sais ce que c’est, se lever un matin pis errer dans le corridor, pas savoir où se mettre, avoir mal à l’âme. Dormir, dormir pour arrêter de… Lire la suite

La peur du ressenti – Première partie*

À 2 ans, pour je ne sais quelle raison, j’ai cessé de faire des câlins, de demander des bisous, de chercher à me faire cajoler de mes parents, des adultes de mon entourage.… Lire la suite

la routine

La recherche de motivation. L’inépuisable quête vers un monde (intérieur) meilleur. Lourdeur dans le cœur et pleurs dans la tête. Mon corps et mon cerveau. Tu vois, moi aussi je les considère comme deux… Lire la suite

l’entre-deux

Aujourd’hui, c’est un peu cette journée-là. Le genre de journée où rester en dessous des couvertes c’est pas assez noir, pas suffisamment creux pour me terrer. J’veux m’enterrer, j’veux qui neige, je veux… Lire la suite

danser, vivre

On s’était installé dans le parking de l’épicerie, toute la gang, assise par terre vers minuit. J’avais fait un dernier stop pour acheter des cochonneries. Assise par terre, la gang, on mangeait des… Lire la suite

Secondaire 4

J’me réveille pour constater que rien n’a changé. La céramique de la cuisine trop froide sous mes pieds. Les autres dorment encore. Je dois préparer mon lunch avant d’aller à l’école. L’ostie d’école.… Lire la suite